programmes

 
 

Al Suono de Soavi Flauti – L’ensemble de flûtes à bec en Vénétie vers 1540-1580

Au XVIe siècle, la République de Venise avait probablement plus de rapports avec la flûte à bec que n’importe quelle autre ville et pouvait ainsi légitimement revendiquer le titre de « Capitale de la flûte à bec ». Les liens qui unissaient la famille vénitienne de Bassano à la cour d’Angleterre ont été attestés par de nombreuses sources et la célébrité de La Fontegara de Ganassi eut une influence sur la pratique d’exécution contemporaine qui va bien au-delà de la flûte.

[ suite ]


 

 « Recorders greate and smale » : L’ensemble de flûtes à bec à la cour d’Angleterre du XVIe siècle – des œuvres en trois à six parties de polyphonistes flamands, anglais et italiens

À la cour d’Angleterre du XVIe siècle, l’ensemble de flûtes à bec jouissait d’un statut très envié, ce qui était largement dû au fait que le roi Henri VIII jouait lui-même avec passion de cet instrument. En effet, un inventaire de sa collection d’instruments constitué après sa mort comprenait pas moins de 76 flûtes à bec

[ suite ]


 

La musique instrumentale d’Ottaviano Petrucci (1501-1508)
Polyphonie flamande et danses italiennes provenant des toutes premières publications musicales

L’imprimeur vénitien Ottaviano Petrucci est passé à la postérité pour avoir été le premier à mettre au point une méthode d’impression de la musique polyphonique, aussi bien en notation à portées qu’en tablature de luth. Entre 1498 et 1509, il a imprimé et réimprimé pas moins de 39 collections qui, une fois regroupées, offrent un splendide aperçu des genres et des compositeurs en vogue au début du XVIe siècle.

[ suite ]


 

« DOMUS AUSTRIAE CRESCIT UBIQUE »
« La maison d’Autriche s’étend dans toutes les directions » (J. de Cleve, 1559)
Musique de la cour des Habsbourg du temps de Philippe de Monte
(1568-1603)

En 2003, le 400e anniversaire de la mort de Philippe de Monte a donné un formidable élan au nouvel Ensemble Mezzaluna, qui présenta alors son premier programme au grand public. Le répertoire de la deuxième moitié du XVIe siècle qui fut composé et joué à la cour de l’Empereur, du Roi et de l’Archiduc de Vienne, Prague, Innsbruck et Graz n’était pas seulement très large, mais aussi exceptionnellement varié en termes de style et de forme.

[ suite ]


 

« ... AC TIBIJS IMPARIBUS ACCOMODATA »
« ... et convenant aux exécutions sur flûtes à bec » (Gombert, 1539)
La polyphonie flamande d’Obrecht à Lassus

Pour le monde de la musique, les nouvelles idées et perspectives éclairées proposées au début de la Renaissance ont fait que la musique instrumentale a commencé à jouer un rôle plus important, même si, jusqu’au XVIIe siècle, elle dépendait à presque tous les niveaux de la musique vocale. Le développement de familles homogènes ou d’ensembles d’instruments qui, dans le cas de l’ensemble de flûtes à becs, avait en fait débuté au XVe siècle, atteint son apogée vers 1500, avec le développement de l’ensemble de violes. Ces nouveaux instruments connurent une grande popularité pas seulement parmi les musiciens professionnels, mais aussi auprès des amateurs, et il semble que ces derniers aient particulièrement apprécié la flûte à bec pour sa capacité manifeste à imiter la voix humaine.

[ suite ]





[ Traduction : Pascal Plissonneau ]